Artisanat nugong

 Ceintures tissées

Broderies et tissage

L’artisanat nügong 女紅 : chants et broderies

La popularité du nüshu est associée à la vie sociale des femmes et à la coutume des sœurs jurées. La vie sociale des femmes tournait autour du nügong女紅 : il s’agissait de la pratique de l’artisanat, qui consistait en l’art de la broderie et de l’écriture en nüshu女书. A sept ou huit occasions dans le calendrier lunaire, les femmes se réunissaient pour chanter et broder ensemble, lire des éventails décorés de poèmes en nüshu, chanter des histoires traditionnelles en dialecte. Contrairement à ce qui a pu parfois être dit, ces réunions n’étaient pas secrètes, et les enfants y assistaient.

Il semblerait que la coutume des pieds bandés, la vie des femmes dans un étage réservé de la maison et le nüshu / nügong, soient liés. Anne MacLaren[1] souligne l’influence de l’architecture locale dans la formation de la vie sociale de la communauté des femmes. « Dans cette région reculée, les maisons étaient regroupées au pied des collines. Les maisons étaient séparées par des petits sentiers, arrangemements défensifs contre les bandits qui rôdaient dans la zone. Les maisons avaient un étage réservé au travail des femmes. L’étage avait une petite ouverture face à la rue. On peut penser que cette architecture permettait aux femmes de participer à la vie commune et en même temps les rapprochait. Dans la culture chinoise, les femmes sont généralement isolées dans la partie de la maison reservée aux chambres, parfois entièrement close d’un mur. A Jiangyong, cette structure leur donnait d’une part, une intimité plus grande, ainsi qu’un lieu réservé pour l’artisanat et les performances orales. C’était aussi le lieu où les relations entre sœurs jurées se forgeaient et l’endroit où les serments étaient célébrés. »

 

Exemples de l’artisanat traditionnel nügong 女红 exposé au Village de la Culture Nushu de Pumeicun

 

 Broderie sur tissu

L'artisanat aujourd'hui

Mouchoir brodé (traduction en chinois 一生平安)

 Mouchoir brodé

 Transcription chinoise : 祝你好运 je te souhaite bonne chance.

 Transcription chinoise 祝你好运

Tablier d'enfant brodé par Hu Meiyue  (一生平安) (福)

Mouchoir brodé par Hu Meiyue

BRODERIE DE LA TRANSMETTRICE HU MEIYUE 胡美月刺绣

 
Broderie dans la cour du Village de la culture nüshu à Pumeicun en 2008.

厅屋中间 哥哥送嫂嫂送

Transcription détail à droite : 哥哥送.....   嫂嫂送.......

transcription chinoise : 厅  transcription chinoise : 门  transcription chinoise : 门口

Transcription des caractères en chinois : 厅 , 门 , 门口

BRODERIE DE HE JINGHUA

山青水秀 broderie de Hejinghua

 

Au village de la Culture nüshu avec le transmettrices Bu Lijuan (à gauche) et Humeiyue (à droite) en costumes traditionnels brodés. La jeune fille porte la coiffe des femmes de la région. 2008

 Bu Lijuan, Hu Meiyue en habit traditionnel au Village de la Culture Nushu

Pour la transcription des documents, Voir rubrique "Traductions" (en cours) 

 CLIQUEZ VERS : LES SOEURS JUREES 



[1] Anne McLaren, internet : wwwsshe.murdoch.edu.au/intersections, 1998.